ENAV® - Wiki

ENAV® - Wiki

Le saviez-vous ?

ENAV® est à l'initiative de Kévin J. & Johan W.

Le développement de l’aviation commerciale

Temps estimé :11 minutes 113 views

Entre les deux guerres, profitant des avancée technologiques, et des nouveaux appareils développé, l’aviation commerciale se développe.

Après la première guerre mondiale, un nombre important d’avion restent sur les tarmac car devenus inutiles. 

Ne possédant qu’une ou deux places, le transport de passager n’est pas possible.

On décide d’utiliser ses appareils ( acheté au rabais ) pour transporter du courrier ! C’est la création de l’aéropostale.👆

C’est le transport de courrier entre la France, l’Afrique et les Etat Unis.

De 1927 à 1927 c’est les Lignes Aériennes Latécoère. Puis de 1927 à 1933 c’est la Compagnie Générale Aéropostale.

Différentes lignes :

  • Toulouse – Casablanca – Dakar
  • Rio – Recif
  • En 1930 les lignes aériennes comprennent le survol de l’Atlantique
  • Le réseau est étendu à l’Amérique du sud.

L’aéropostale fut une véritable révolution. En effet, auparavant le courrier mettait plusieurs semaines à arriver à destination. A présent, compter 1 jour ! 

Elle est également connue pour être l’âge d’or de l’aviation !

C’est l’aviation des grands raides, des pilotes héros comme Antoine de St Exupéry, ou encore Roland Garros.

C’est aussi une époque dangereuse pour les pilotes : 1 sur 3 mourrait dans un crash ! 

Et oui, les moteurs n’étaient pas aussi sûr qu’aujourd’hui, et avoir une panne en plein désert ne pardonne pas.

Un mythe qui perdure encore aujourd’hui.

LE TRANSPORT DE PASSAGERS

La toute première ligne régulière intervient en  1914 entre St Petersburg et Tampa ( floride ).

Il n’y avait qu’un passager à bord et le vol à duré trois mois. 

Se n’est qu’en 1918 que les lignes se développe avec la conversion de bombardiers. On comptait que deux à trois passagers.

 Il faudra attendre 1919 pour voir apparaitre les premier avions avec une cabine dédiée aux passagers. Entre 10 et 12 places.

C’est dans les années 30 que le vol de passager se démocratise avec l’apparition de nombreuse compagnies aériennes. 

Les appareils ne peuvent transporter que 20 passagers environs. Et ils sont exclusivement VFR. Ils sont très dépendant des conditions météorologiques. 

A l’image de ce De Havilland Dragonfly.

Afin de contrer ce problème d’emport de passager, la mode est au dirigeable.

Il permet un transport plus important de passagers, la technique étant mieux maitrisée.

 

Les allemands sont les leaders dans le développement de ces appareils et ont commencés dès 1910.

Très lent, mais ils permettent de transporter très confortablement un grand nombre de passagers sur des grandes distances.

 

 

Mais les espoirs s’effondrent le 6 mai 1937 par le crash de l’Hindenburg à son arrivé à Lakehurst ( New Jersey ).

Les aéronefs gonflés à l’hydrogène s’avèrent dangereux et l’hélium qui peut les remplacer est rare et cher.

Ils sont alors abandonnés.

 

 

 

Le transport des passagers au dessus des océans se développe avec les hydravions à partir de 1919 et restera bien en avance sur l’aviation terrestre qui manque d’autonomie et ne trouve pas toujours d’escales adaptés.

L’avion est en retrait par son manque d’autonomie et de charge utile.

Mais progresse très vite. La puissance des moteurs et l’aérodynamique progresse. Et enfin c’est l’apparition de nouvelles technologies comme les trains rentrant etc …

A la veille de la seconde guerre mondiale, les avions de ligne emportent de 15 à 20 passagers à une vitesse de 300 à 350 km/h. Toujours en VFR …

LES PREMIERES GRANDES COMPAGNIES

Avec les premières lignes régulières, c’est l’apparition des premières grandes compagnies aériennes. C’est leurs âge d’or !

La plus connue et la plus emblématique c’est la Pan American ( 1926 – 1991 )

Développée par Juan TRIPPE. Elle réalise des transports cargo mais surtout de passagers. Son réseau intervient sur l’ensemble du monde. Concourant direct : la Trans World Airlines ( 1925 )

Développer par le milliardaire Howard HUGUES. Et plus étonnant, parmi les première il y a aussi la LUFTHANSA. La compagnie aérienne Allemande.

Développée rapidement car l’état allemand ne peut pas développer son armée de l’air entre les deux guerres.

LES AVIONS DE LIGNES

Après la seconde guerre mondiale, le transport aérien de masse se lance véritablement. Dans un premier temp par le fret 👆:  

 

  • L’augmentation de la charge utile des avions cargo permet d’envisager un transport rapide de charges importantes.
  • En 1945 le Douglas DC3 emporte 4t de fret à 300 km/h. Du jamais vu !
  • Dans les années 60, le boeing 707 cargo emporte 40t de fret à 800 km/h
  • Dans les années 70 : apparition du boeing 747 en version cargo. Il transporte 108t de fret à 900km/h sur 7500km.
  • Aujourd’hui, le B747-8F transporte 140t de fret sur 8000 km

Bien sur par la suite c’est le transport de passager qui se développe.

Initialement c’était pour le transport massif de troupes des états unis vers l’Europe.

Il est apparut afin de réaliser des transports rapide et moins risqués que par la mer.

 Il a donc fallu des avions performants et fiables. Rapidement il est devenu nécessaire de réguler et d’organiser le trafic aérien au niveau mondial. C’est l’apparition de l’Organisation de l’Aviation Civile internationale ( OACI ) le 7 décembre 1944 à Chicago. Mais son existence officielle commence que le 4 avril 1947.👆 

 

Voua l’avez vu, l’aviation commerciale doit énormément son existence et ses technologies aux guerres mondiales

 

 

C’est le lancement de l’aviation mondiale avec le transport de passagers de masse :  

Le Douglas C47 Dakota devient le DC3

Avion de transport militaire qui devient civil.

Il a volé pour la première fois le 17 décembre 1935. Il transporte 20 à 30 passagers à 330 km/h à 7000m d’altitude.

Une véritable révolution pour l’époque entrainant une certaine démocratisation de l’aviation. Avec la création d’une nouvelle profession : hôtesse de l’aire.

Il est resté en service jusque dans les années 70 en Afrique.

Seulement certains exemplaires vol encore aujourd’hui, maintenus par des pasionnés.

 le succès de cette avion, et la révolution qui lance , engendre une série d’avions : Les DC4

l’autonomie augmente mais aussi le confort. Une nouvelle révolution dans le transport : Le Lockeed Constellation et Super Constellation

L’aérodynamique est poussée au maximum et le luxe s’installe à bord.

On passe à 60 passagers transportés à 470 km/h. Les turboréacteurs civils accélèrent le développement. Les performances s’améliorent avec plus de poussée et plus de fiabilité. Les consommations diminue avec l’amélioration des chambres de combustion et des taux de compression. Apparition des réacteurs double flux.

Le premier est le De Havilland Comet :

Il transporte 40 à 80 passagers à 740 ou 840 km/h sur 2500 à 5000 km.

Mais il connu une fin tragique car à cause d’un problème structurel au niveau des hublots, il fut interdit de vol.

 

Si vous vous demandez pourquoi les hublots des avions ne sont pas carrés, c’est à cause de cet avion.

Cela entraine une décompression brutale.

C’est alors l’entré dans le jeu de Boeing avec le B707 :

Premier avion à réaction civil fiable et performant entré en service en 1958. 140 à 220 passagers dur 4600 à 10650 km à la vitesse de 900km/h. Il a été produit à 1010 exemplaires. Certains exemplaires sont encore en service comme ravitailleurs ( KC135 ). Face à

ce succès, la concurrence se réveil :

Douglas DC10       

  Mc Donnell Douglas MD11

Lockheed L1011 Tristar

Apparait alors les très gros porteur : Le Boeing 747 Jumbo Jet.

 

C’est une nouvelle révolution dans le monde de l’aviation civil. Le transport de masse, permet de diminuer les couts des billets. L’avion devient accessible !

Sa mise en service date de 1970.

Il transporte 480 à 605 passagers à 900 km/h sur 9800 à 15 000 km.

1537 de ces avions a été commandé, pour 1515 produits.

La dernière version date de 2011. Il a été produit jusqu’en 2023.

 

 

En retard sur l’aviation commerciale, l’Europe développe le transport supersonique, c’est le Concorde :

En 1969 on mise alors sur un vol Paris – New-York en 3 heures 30.

Mis en service le 21 janvier 1976 il vol à mach 2 avec entre 92 et 128 passagers sur 7200km de rayon d’action.

Il a été produit à 20 exemplaires seulement dont le dernier a volé le 26 novembre 2003.

Son principal problème ? il consomme beaucoup trop ! Il est alors à la fin de sa vie un véritable boulet à porter pour les deux seules compagnies qui le possède ( Air France et British Airways )

L’Europe s’organise en créant un consortium. c’est la création d’Airbus à la fin des années 60. AIRBUS vient concurrencer Boeing sur les moyens porteurs avec l’A300.👆

L’A300 entre en service en 174 et devient un véritable succès. Il est suivi en 1983 par l’A310 :

L’aviation commerciale continue à se développer et à se moderniser.

Le B737 créé une nouvelle révolution en rendant les voyages moyens courriers abordables.

Les différentes vessions ont un véritable succès et se vendent partout dans le monde.

 

 

L’A320 :

L’A320 est une révolution que les compagnies attendaient et propulse Airbus au sommet, devant le 737.

Mis en service en 1988 il intègre de très nombreuses technologies apportant un gain considérable en performances.

Des années plus tard ( trop tard ) Airbus lance un nouveau programme pour concurrencer le B747 avec l’Airbus A380 :

L’A380 devient le plus gros porteur civil du monde.

Imaginé au début des années 90, cet avion devient rapidement plus adapté aux modèles économiques des compagnies. 

Premier vol : 2005. Premier vol commercial :2007.

Sa production fut arrêtée en 2022 faute de commande.

 

 

Les autres constructeurs disparaissent au profit du duo Airbus – Boeing.

Ils représentent à eux seul la quasi totalité du marché des avions de ligne moyen et long courrier.

Ils n’ont actuellement aucun concurrent en vu pour les prochaines années. Ils sont au sommet de la technologie avec les derniers nés :

B787 Dreamliner  

   A350 XWB

Essentiellement composé de matériaux composite, ils sont très léger.

Equipé de moteur très performent, ils ont la consommation de carburant la plus basse jamais observé.

C’est les volonté pour les compagnies aérienne actuelle, rendre les avions les plus rentable possible.

Des avions plus petits mais plus rentables.

Leave a Comment

Partager ce document

Le développement de l’aviation commerciale

Ou copier le lien

CONTENU